BTS : examens en présentiel et épreuves de rattrapages cette année

Publié le 20 avril 2021Actualités
BTS : examens en présentiel et  épreuves de rattrapages cette année

Les épreuves se déroulent en présentiel cette année, ni absence ni rattrapage n’étaient initialement possibles. Une situation critiquée par les étudiants qui réclamaient le recours au contrôle continu. Le ministère de l’Enseignement supérieur a finalement annoncé qu’une session de rattrapage sera mise en place.

« Mon fils doit passer ses épreuves de BTS, comment les examens vont-ils se dérouler ? Contrôle continu ? », s’inquiétait Nathalie fin mars.

De nombreux étudiants en BTS et parents nous ont sollicité sur les modalités d’examens pour cette année 2021. Contrairement à l’an dernier où le recours au contrôle continu avait été décidé, les 180 000 candidats doivent passer leurs examens en présentiel cette année« avec une organisation adaptée tenant compte des contraintes sanitaires ».

Des examens où il était impossible d’être absent et où des rattrapages n’étaient pas prévus, ce qui n’a pas manqué de faire réagir les étudiants et leurs parents.

« Les étudiants devant passer leur BTS devront coûte que coûte être présents même malades s’ils veulent avoir une chance d’avoir leur BTS. Après deux années de cours en visioconférence, voici les conditions d’examens. Pourquoi ne pas accepter le BTS en contrôle continu ? », nous a écrit Karine.

L’an dernier, c’est ce choix qu’avait fait le ministère de l’Enseignement supérieur en avril 2020 : pour chaque étudiant de BTS (brevet de technicien supérieur) en mesure de présenter un livret scolaire ou de formation, le diplôme national « sera attribué sur le fondement du contrôle en cours de formation déjà effectué et du livret scolaire » (sur la base de la moyenne des notes de l’année à l’exception de celles obtenues pendant le confinement).

Les épreuves bien maintenues

Face à cette demande d’un contrôle continu, le ministère de l’Enseignement supérieur a finalement réagi vendredi 16 avril.

« Aucun étudiant devant passer les épreuves d’examen du BTS ne doit être pénalisé par la situation sanitaire. Tout est mis en œuvre de manière à ce que les modalités d’évaluation du BTS permettent de répondre aux difficultés suscitées par la crise sanitaire », a expliqué la ministre Frédérique Vidaldans un communiqué.

Une session de rattrapage sera donc finalement bien organisée, « à destination de l’ensemble des candidats qui n’auraient pas pu valider leur diplôme ».

Le contenu et les modalités de cette session de rattrapage doivent encore être précisés.

Des adaptations pour les stages

Le ministère a aussi indiqué que des adaptations sont possibles afin « de maintenir dans toute la mesure du possible la tenue de ces stages en proposant un dispositif plus flexible ». L’organisation du stage, dont la validation est indispensable à l’obtention du diplôme, « pourra être fragmentée pour en faciliter l’organisation ».

« Si l’immersion au sein d’une structure d’accueil n’est pas possible pour une durée de 4 semaines, elle peut être complétée par des mises en situation professionnelles dans l’établissement de formation », ajoute le ministère.

Tous les étudiants dont les stages nécessitent des adaptations sont invités à se rapprocher de leur équipe pédagogique.

Source Ouest France 19 avril 2021