En Bretagne, les experts du Centre culinaire conseil analysent notre alimentation

Publié le 27 janvier 2022Actualités
En Bretagne, les experts du Centre culinaire conseil analysent notre alimentation

Patrick Aulard est le nouveau président du Centre culinaire conseil. Créé en 2011, c’est un centre expert en innovation agroalimentaire. Il se donne l’objectif de rayonner en Bretagne, mais aussi au-delà.

Le Centre culinaire conseil a été créé en 2011. C’est un centre expert en innovation agroalimentaire. Son approche sociologique fait son originalité. Pour son nouveau président, Patrick Aulard, il doit rayonner encore davantage. En Bretagne mais aussi hors de la région. Entretien avec Patrick Aulard.

Quelle est la vocation du Centre culinaire conseil ?

Créé en 2011 à Rennes, le Centre culinaire conseil bénéficie du soutien de la Région Bretagne et de Rennes Métropole. Depuis quatre ans, il s’est recentré sur son activité de conseil et il fonctionne désormais sous forme d’une société coopérative d’intérêt collectif (Scic).

Mais sa vocation n’a pas changé. Il s’intéresse à la sociologie des usages en matière d’alimentation. Nous analysons les modes de consommation et les attentes des consommateurs. Qui va consommer un nouveau produit alimentaire ? Comment et pourquoi ? Nous disposons des installations et des experts qui permettent de répondre à ces questions.

Quels sont vos moyens ?

Le Centre culinaire conseil, c’est une équipe de huit permanents, dont trois chefs de projet pluridisciplinaires et deux conseillers culinaires, appuyés par cinq experts associés. Ses infrastructures comprennent un laboratoire culinaire, une salle de créativité, deux restaurants d’essai, un studio média.

Nous comptons actuellement une vingtaine de clients réguliers : industriels de l’agroalimentaire, sociétés de restauration, distributeurs pour les professionnels. Les demandes des acteurs privés représentent 75 % de notre chiffre d’affaires qui s’élève à 750 000 €.

Quels sont vos projets ?

Nos modes de consommation évoluent : flexitarisme, véganisme, produits locaux, circuits courts, légumineuses, algues… Les compétences du Centre culinaire conseil permettent d’analyser ces évolutions. Les travaux réalisés depuis dix ans doivent pouvoir être exploités sous forme de bases de données. Il me paraît également nécessaire de redéployer l’activité commerciale. Le Centre culinaire conseil possède une expertise unique. Mon souhait est qu’il rayonne encore davantage en Bretagne mais aussi hors de la Bretagne.

Source Ouest France 26 janvier 2022